Message à caractère informatif

Bonjour les gens !

D’avance, je m’excuse. Pas d’article aujourd’hui. Pourquoi ?

A cause de mon nouveau boulot.

A cause de mes nouveaux horaires de bureau.

A cause de mes nouveaux collègues qui veulent tellement m’intégrer. Qui veulent tellement me connaître. Qui veulent tellement m’aimer. Qui veulent tellement faire des parties de baby-foot avec moi. Qui veulent tellement boire des verres. Des pots. Des bières. Et du Coca-Cola en bouteille en verre.

A cause de mes nouvelles lignes de transport. Pour me rendre à Vitry-sur-Seine, ma nouvelle cité d’adoption, plein de possibilités. Je peux varier les plaisirs.

Option numéro un : RER. Ligne Rouge. Métro. Ligne Verte. Métro. Encore. Ligne Rose.

Option numéro deux : RER. Ligne Rouge. Ça, c’est obligatoire. Comme le port du casque à moto. Le port de la ceinture de sécurité en voiture. Le port du gilet luciole à vélo la nuit. Le port des vêtements pour sortir dans la rue. Bref. Métro. Ligne violette. Arrêt à la bibliothèque. Pas de passages dans les rayons. Pas de vagabondages délicieux parmi les livres. Pas de promenades embaumées de l’odeur du vieux papier. Direction une ligne de bus. Violette, elle aussi.

Option numéro trois. Option numéro quatre. Option numéro cinq. Etcetera. Etcetera. Tous les chemins mènent à Ivry-sur-Seine. Je présume.

A cause de mon absence d’organisation. Rassurez-vous. J’ai tout planifié. Désormais, tout sera écrit le week-end. Tout. Article du mercredi. Article du vendredi. Ecrits le vendredi soir. Ecrits le samedi. Ecrits le dimanche. Ou peut-être devrais-je réduire mes publications… Ne me contenter que du mercredi. Je ne sais pas. J’y pense. J’y réfléchis. Si vous voulez me donner votre avis sur la question, ne vous gênez pas. Ça vous permettra de commenter quelque chose. Car je ne vous trouve pas très bavards. En vrai. Je me tue les phalanges à écrire des articles de plus de 15 000 caractères – deux fois par semaine ! – et peu de gens en disent quelque chose. Sachez que vous avez le droit de me dire que je suis une imbécile heureuse. Que je ne suis pas intéressante. Que je vous ennuie copieusement. Que vous êtes amoureux de votre voisine en secret depuis 6 mois. Que votre mère trompe votre père avec l’épicier du coin de la rue. Que vous haïssez les yaourts Activia aux pruneaux. Ainsi que tout ce qui est à base de pruneaux. Parce que c’est un horrible fruit. Fripé comme un nouveau né. Noir comme un rouleau de réglisse. Acre. Apre. Amer. Dégueulasse. Pruneau d’Agen, ça vous va bien. Ouais bien entendu, Monsieur le Publicitaire. Cela dit, les collants en vinyle me donnent de l’allure, ce n’est pas pour autant que j’en porte avec des talons aiguilles pour aller au boulot.

A cause de mon nouveau « hobby ». Une distraction provoquant du bazar dans mon cerveau. Un divertissement intellectuel. J’arrête le suspense : j’ai pris la décision d’apprendre l’hébreu. Idée qui peut paraître étrange, j’en conviens. J’en suis à mon deuxième cours. Je ne connais pas tout l’alphabet mais je sais dire et écrire mon nom. Expliquer que je suis une élève en hébreu. Hébreu que je ne parle pas, contrairement au français. Et évidemment, les jours de la semaine. Je ne sais pas bien si c’est la chose la plus utile à savoir. Imaginez que je sois en panne d’essence en plein désert.  Faisant de l’autostop. Un automobiliste s’arrête. Baisse sa vitre. Me parle. Je ne comprends rien. Pour donner le change, je récite sur un ton de bonne élève : lundi. Mardi. Mercredi. Jeudi. Vendredi. Samedi. Dimanche. L’automobiliste sans voix. Dans un premier temps. Marmonne quelque chose qu’encore une fois, je ne saisis pas. La vitre ouverte se referme dans un grincement. Et je suis de nouveau seule dans le grand désert de cailloux israélien.

… Mais bon. Il faut bien commencer par quelque chose. Ce qui me console, c’est de penser que mon professeur n’ait pas trouvé indiqué de partir du constat que Son tailleur est riche. Je vous parlerai plus en détails de ce nouvel apprentissage dans un de mes articles de la semaine prochaine… Et ce n’est pas une promesse en l’air. Pas cette fois. Je l’ai déjà commencé d’ailleurs. Alors, vous voyez… Je vais le faire.

… Comme promis, je m’arrête ici. Car je n’ai plus de temps à vous consacrer et qu’à un moment donné, il faut savoir retourner dans la vraie vie. Avec les vrais gens. Avec ceux qui veulent tellement m’intégrer. Qui veulent tellement me connaître. Qui veulent tellement m’aimer. Qui veulent tellement faire des parties de baby-foot avec moi. Qui veulent tellement boire des verres. Des pots. Des bières. Et du Coca-Cola en bouteille en verre.

Je vous souhaite un merveilleux week-end. Profitez du soleil glacial. Lui seul a le secret d’une bonne circulation. D’un teint frais. D’un sourire clair. Et par conséquent, d’un exceptionnel taux de désirabilité.

A bientôt les gens ! A mercredi !

C.P.A.

4 Réponses to “Message à caractère informatif”

  1. marc o Says:

    Pas d’article, c’est quand même un article!🙂
    C’est bien l’hébreu, mais ça n’empêche pas du tout d’écrire un blog… listes de vocabulaires indispensables (mais je ne m’en fais pas pour toi, les listes, ça te connaît!). Ceux que tu ennuies copieusement ne se tapent probablement pas 15000 caractères deux fois par semaine, alors rassure-toi, et continue; c’est drôle! Et pourquoi mercredi et vendredi d’abord?

    • … Pourquoi? Ben je ne sais pas. Parce que ce sont deux jours qui ont le même nombre de syllabes et se terminent par -di.
      Il ne m’en faut pas plus…🙂
      Merci de ton gentil commentaire cher Marc O!

  2. Je viens régulièrement te lire et comme une idiote je ne prends pas le temps de commenter, alors que tes billets me touchent à chaque fois, d’une façon ou d’une autre. Faute réparée..😉 J’avoue que je serai un peu sur ma faim si tu postes moins, mais la qualité est préférable à la quantité, sans doute, donc si tu as peu de temps eh bien…. je m’y ferai🙂 Bravo en tout cas pour tes talents d’écriture, et ton ton bien à toi.

    • Bonjour!!
      Tu fais donc partie de mes lecteurs que je n’identifiais pas (ils sont encore quelques milliers maintenant… :-)))!!
      Merci de ton message, je suis vraiment contente de voir que mes petits billets interpellent tout de même quelques personnes. J’en rougis un peu d’ailleurs. Parce que je rougis tout le temps. Parce que je suis un peu sotte (parfois). Merci encore Petite Parisienne!🙂
      A bientôt!
      C.
      P.S.: et je vais tenter de garder la cadence…😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :